La Mangue: intérêt chez le sportif

Publié le par Thierry

la_mangue.jpg    La mangue Amélie, Kent, Keitt ou la Tommy Atkins peut être considérée comme moyennement calorique et peut participer aux apports énergétiques de l’alimentation d’effort. En effet, elle est riche en glucides, essentiellement représentés par le saccharose (75%).

    L’autre atout essentiel de la mangue repose sur sa richesse vitaminique, avec des taux relativement élevés en vitamine A et C.
Le taux de vitamine A est l’un des plus élevé parmi les fruits, trois fois plus que le melon, ou l’abricot !
    La vitamine C est également très bien représentée, avec un teneur sensiblement identique à celle des agrumes. La mangue contribue ainsi à satisfaire les besoins accrus en vitamine C chez les pratiquants d’activité physique.

Autres propriétés :

    Les minéraux sont très diversifiés, avec la particularité d’un taux en fer particulièrement soutenu. Comme pour l’ensemble des fruits et légumes, le potassium est majoritaire.
Les pigments, tels que le flavonol et les caroténoides, donnent la couleur orangée au fruit. Ces pigments participent à renforcer le rôle anti-oxydant de la mangue dans la prévention du vieillissement cellulaire.
    Les acides organiques sont abondants et confèrent le caractère acidulé au fruit. Il s’agit essentiellement de l’acide citrique, dont les vertus sont reconnues dans la prévention des lithiases rénales.
    Les fibres sont présentent à des taux variables en fonction du degré de maturation. Ces fibres sont surtout des celluloses et sont très bien tolérées sur le plan digestif.

Conseils pratiques :

> Particulièrement parfumée, la mangue permet de diversifier les fruits chez le sportif. La mangue est une alternative de fruit riche en vitamine C, en alternance avec les agrumes et autre kiwi.

> Les nombreux anti-oxydants présents dans la mangue renforcent naturellement les défenses cellulaires anti-vieillissement et la prévention de certains cancers.

Auteur: Dr Frédéric MATON
IRBMS www.medecinedusport.fr

 

Publié dans Diététique

Commenter cet article