Les 6 gestes qui sauvent

Publié le par Thierry

Nouveaux gestes de secours
 

Attention! Les gestes effectués dans ce reportage vous sont présentés en avant-première. Ils sont conformes aux nouvelles recommandations nationales et internationales, qui rentreront en application avant la rentrée prochaine.

Etienne Deloison, moniteur national de premiers secours, formateur de la Croix-Rouge française, et Olivier Ridolce, instructeur-formateur de secourisme de la Croix-Rouge, vous présentent, en avant-première, les nouvelles recommandations nationales et internationales, qui seront enseignées dès la prochaine rentrée scolaire.


Ce reportage vous explique en 6 gestes simples ce que vous pouvez faire facilement dans des situations d'urgence.

Les 6 gestes de base à apprendre avec la Croix-Rouge

 
Le malaise

Face à une personne qui ne se sent pas bien, observez les signes de malaise : sueurs, pâleurs, douleurs diverses.

Mettez cette personne au repos, dans la position qui lui convient le mieux.

Demandez-lui depuis combien de temps dure le malaise, si c'est la première fois que ça lui arrive, si elle prend des médicaments ou si elle a déjà été hospitalisée.

Appelez les secours ou le médecin et transmettez-lui les réponses aux questions posées. Suivez ses instructions.

Dans le cas présent, la victime n'avait pas mangé : proposez-lui un sucre et de l'eau.

 
La chute

Ne pas bouger

La victime est tombée et se plaint d'avoir mal au dos et à la tête.

- Retirez les éléments potentiellement dangereux sur les lieux.

- Interrogez la victime sur son état et demandez-lui de ne pas bouger.

- Appelez les secours : 15, 18 ou 112 sur votre portable.

- Maintenez la tête de la victime jusqu'à l'arrivée des secours, pour éviter d'aggraver la situation.

- Couvrez-la.
 
L’étouffement

La victime est en train de s'étouffer avec un chewing-gum qu'elle a avalé de travers.

- Dans un premier temps, placez-vous derrière elle.

A dministrez-lui cinq claques entre les deux omoplates, afin de dégager les voies aériennes.

 

Si la première méthode ne fonctionne pas, vous devez tenter la compression abdominale ou technique de Heimlich.


- Placez votre poing au niveau de la zone abdominale, au-dessus du nombril et sous la cage thoracique. Appuyez votre poing vers le haut pour enfoncer cette zone et libérer les voies aériennes.

- La victime crache l'objet, tousse et reprend sa respiration.

- Placez-la en position de confort et appelez les secours.
 
L’inconscience

Dégager les voies aériennes

Vous découvrez une personne inerte. Posez-lui une question et donnez lui un ordre (ex : "serrez ma main") afin de vérifier si elle est consciente.

- Ici, la victime ne répond pas. Elle est inconsciente : dégrafez sa ceinture et assurez-vous que rien n'entrave son cou. Placez deux doigts sous le menton, dans la partie molle, une main sur le front et faites basculer la tête en arrière prudemment, afin de dégager la langue du fond de sa gorge.

- Vérifiez que la victime respire en plaçant votre joue à proximité de sa bouche, pour sentir un souffle. Vérifiez que le ventre et la poitrine s'abaissent et se soulèvent régulièrement.

 
La position latérale de sécurité

- Ici, la victime est inconsciente mais respire. Il faut la placer en position latérale de sécurité, pour ne pas qu'elle s'étouffe.

- Placez d'abord le bras de la victime (côté retournement) à angle droit. Puis saisissez la seconde main et placez le dos de la main sur son oreille (voir ci-contre). Levez le genou pour faire levier et faites basculer le corps prudemment, sans brusquerie, sur le côté. Ainsi, la tête, la nuque et le tronc demeureront alignés.

- Maintenez le coude en basculant : le bras ne bouge pas.
 
Alerter les secours
 

- Ouvrez la bouche de la victime pour libérer les voies aériennes et finissez de caler la personne en mettant sa jambe à terre, afin qu'elle ne rebascule pas.

- Couvrez-la, car elle risque de se refroidir.

- Alertez les secours.
 
La brûlure

Sous l'eau

La victime se brûle avec de l'eau très chaude, en renversant son verre de thé. Sa main et son poignet deviennent très rouges.

- Emmenez rapidement la victime vers un point d'eau.

- Laissez couler abondamment l'eau froide sur la blessure, pendant une dizaine de minutes environ.

- Arrêtez lorsque la douleur s'est un peu estompée.
 
L’hémorragie
Point de compression

Vous arrivez sur un lieu où une personne vient de se couper. Elle saigne abondamment.

- Commencez par écarter l'objet coupant en prenant garde de ne pas vous blesser à votre tour.

- Appuyez sur la plaie, pour faire un point de compression

 
Donner l'alerte

- Aidez la victime à s'allonger le plus rapidement possible.

- Maintenez le point de compression.

- Faites appel à une tierce personne pour qu'elle donne l'alerte, en précisant la localisation exacte de la victime, ainsi que la nature de ses blessures.

- Restez au contact de la victime jusqu'à l'arrivée des secours

Merci à l'internaute magazine

Commenter cet article