Les chaussettes de contention

Publié le par Thierry


Que vous ayez essayé ou pas un des modèles proposés dans le commerce, vous vous êtes surement posés les questions suivantes:

«Ca sert à quoi au juste?», «Est ce vraiment efficace?»

On ne peut pas parler de chaussettes de contention sans évoquer l'insuffisance veineuse.

Qu'est-ce que l'Insuffisance Veineuse ?

    En circulant dans le corps, le sang doit parcourir 1,5m pour remonter des pieds vers le cœur, c'est ce qu'on appelle le retour veineux. Plusieurs éléments interviennent dans ce processus :

* La pompe diaphragmatique (muscle de la respiration),

* La pompe plantaire (la semelle veineuse de Lejars),

* Et surtout.... la pompe musculaire des mollets (cœur de Starling) qui assure 80% du retour veineux (sang chargé de toxines).

    Lorsque le retour du sang vers le cœur se fait peu ou mal, une accumulation de sang veineux dans les parties les plus éloignées du cœur (les membres inférieurs le plus souvent) peut se produire, entraînant une inflammation des tissus. On parle alors d'insuffisance ou de maladie veineuse.

Le sportif est un insuffisant veineux potentiel.

    En effet, Le plus souvent, le type de sport, son intensité, sa durée, le manque d'entraînement du sportif, l'inadaptation ou l'insuffisance des techniques et des temps de récupération sont des paramètres qui vont détériorer ou aggraver l'état du système veineux.

    Afin d'éviter les blessures, d'accélérer la récupération et d'améliorer de manière naturelle et physiologique la performance, des fabricants (BV Sport, BSC, Thuasne, etc...) ont mis sur le marché des concepts adaptés, appelés chaussettes de contention.

 

Attention! ne pas confondre: contention/compression dégressive (bas à varices), avec contention/ compression progressive (pour les sportifs).

Bien sûr, dans notre cas, c'est bien cette dernière qui nous intéresse.

    Comme nous l'avons dit, c'est le mollet qui joue le rôle le plus important pour le retour veineux et donc l'élimination des déchets. Afin de faciliter cette action et donc de minimiser l'accumulation des toxines, la pression maximale s'effectue au niveau de ce muscle dans la cas de chaussettes de contention progressive.

    Les sportifs ont a leur disposition des produits de contention progressive, pour la performance/l'effort (compression rigide) et pour la récupération (compression souple).

    Pour l'effort, il est proposé des manchons plutôt que des chaussettes afin de rester libres de choisir ses socquettes. On sait bien que chaque sportif a l'habitude de pratiquer son sport avec «ses socquettes chéries».

    

    Personnellement, j'ai pu essayer, aussi bien la contention d'effort, que celle créée pour la récupération et j'avoue avoir été séduit par la seconde (les chaussettes de récup sont à porter dans les 2h après l'effort et pendant 2h!). Peut être n'ai je pas porté suffisamment longtemps ces «accessoires», pour porter un jugement objectif.

Si vous vous décidiez à essayer ces chaussettes, veillez à bien donner les bonnes mesures au revendeur.

    En conclusion: si les moyens habituels (physiothérapie, règles d'hygiène et de diététique, étirements, massages) sont encore recommandés, la contention progressive est souvent efficace et devrait faire partie de l'arsenal de tous sportifs.

Merci à BV Sports

Publié dans Equipement

Commenter cet article

Y
Merci Thierry, voilà qui satisfait pleinement ma curiosité...et celle de bon nombre de coureurs, n'en doutons pas. Bon dimanche.
Répondre