Le semi de Jérôme

Publié le par Thierry

    En déplacement en métropole, Jérôme Michaud en a profité pour représenter dignement son club de l'ASPTT Nouméa Athlé Raids.

    Pour ma première course hors du territoire, j'ai opté pour le semi-marathon de Troyes(Aube), qui a eu lieu le 17 mai dernier.

    La veille je retire mon dossard: le numéro 9. Le jour J réveil à 5H30 un peu démotivé par le froid et la pluie. Le départ est à 9H15, j'ai le temps de petit-déjeuner et de m'échauffer tranquillement.

    Le départ et l'arrivée se font sur la place de l'hôtel de ville et le semi s'effectue sur une boucle de 7km à parcourir 3 fois. Un ¼ d'heure avant le départ la pluie s'arrête, la température est de 14/15° et il n'y a pas de vent, conditions idéales! Je me place au mieux au milieux de 700 coureurs (500 pour le semi et 200 pour un 7km).

    C'est parti à 9H20, je déclenche mon chrono. Adepte du «négative split» (2ème 10km plus rapide que le 1er), je part en dedans pour un objectif fixé à 1H23'.

    Je vais un peu vite sur les 5 premiers kms, mais les sensations sont très bonnes. Il y a une montée entre 5 et 6, puis une descente sur des pavés pour franchir la ligne de la boucle. Les 10 en 39'35'', je continue à cette allure pour finir le 15 en 59' pile. Je vais plus vite que prévu, mais tout va bien, je double de nombreux concurrents, ça donne des ailes. Après avoir rattrapé un groupe que j'avais en ligne de mire, je passe au 20 en 1H18'09'', c'est sûr je vais faire mieux que prévu.

    Après 2 semi, j'améliore mon record de 1'30'' en terminant en 1H22'14'' à la 43ème place. Très satisfait, je peux aller me doucher et profiter de Troyes.

    Les records de l'épreuve ont aussi été battus: 1H04'19'' pour le 1er homme et 1H16'14'' pour la 1ère femme, tous 2 kenyans.

    En conclusion: la ville de Troyes vaut bien le détour ainsi que son semi marathon, idéal pour faire un bon temps.

Petit plus, la ville est ceinturée par des magasins d'usine, à visiter aussi pour renouveler son équipement sportif.

Bravo Jérôme pour ta course et bon retour sur le caillou.

Publié dans Résultats

Commenter cet article

J
Merci Thierry pour la réécriture plus concise.Pour le retour sur le caillou, c'est dur dur avec le décalage horaire qui perturbe bébé Edgar. On espère que ça ira mieux après le WE.A bientôt sur le semi de Païta.Jérôme.
Répondre