En 2027, 50 % des records du monde ne seront plus améliorables

Publié le par Thierry

    C'est la conclusion d'une enquête de l'Institut de Recherche bioMédicale et d'Epidémiologie du Sport. Celui-ci a analysé 3 263 records établis entre 1896 (date des premiers Jeux Olympiques modernes) et 2007, dans 5 disciplines olympiques :

Athlétisme, cyclisme, natation, patinage de vitesse et haltérophilie.

athl-tisme-copie-1.jpg cyclisme.jpg natation.jpg patinage-vitesse.jpg haltero.jpg
Le modèle statistique mis au point par l'équipe de Jean-François Toussaint, de l'Inserm, prévoit que :
les limites physiologiques de l'espèce humaine seront atteintes dans une génération, soit en 2027.

    L'étude précise qu'après une première phase de rapide amélioration des records (1896-1968), une importante régression est observée depuis 40 ans (1968-2007), et ce malgré une amélioration des procédés d’entraînement et du recrutement des athlètes.
En 2007, les records ont atteint 99 % des « limites » estimées par le modèle statistique.

    D'ici 2027, la moitié des records sera établie à 99,95 % de leur valeur limite. L'équipe de Jean-François Toussaint conclue que le 100 m masculin, se situant alors autour de 9,67 secondes, ne pourrait plus être améliorable que de quelques millièmes de seconde.undefinedRéf : l’internaute magazine 

Publié dans Divers

Commenter cet article