Les marcheurs se montrent !

Publié le par Thierry S

  La relève de la marche athlétique est peut-être assurée à l'ASPTT. C'est un Thierry toujours aussi motivé qui nous raconte les prouesses de ses "jeunes" athlètes lors de la dernière journée du challenge Chaudet.

 

         "Les marcheurs ont peu d’occasion de participer à des compétitions et après un relais 4 x 2km à Païta, malheureusement sans chronométrage et peu médiatisé, ils ne voulaient pas rater l’occasion offerte par le challenge Bernard Chaudet .

            Le 1 000m en marche est une course très courte et très exigeante, il faut cependant respecter les points techniques en essayant de ne pas faire de faute (pas de suspension et garder sa jambe tendue, de l’attaque du talon jusqu’au passage sous la hanche). Même si en Nouvelle-Calédonie, nous n’avons pas encore suffisamment de juges et de matériel de jugement, j’y travaille en relation avec la ligue d’athlétisme et le conseiller technique sportif. Et croyez moi, ce n’est pas gagné d’avance !!

            Le seul a avoir fait les 4 épreuves de 1 000m est Michel Gautier, fidèle représentant de l’ASPTT Athlétisme. En pleine préparation de la Corrida des plages, j’ai intégré les 1 000 dans son plan d’entraînement pour qu’il gagne en vitesse.

            Nous avons eu le grand plaisir de voir une cadette (c’est la seconde cadette depuis 1983 ! à participer à une épreuve de marche athlétique en Nouvelle-Calédonie.) qui souhaite se lancer dans l’aventure de cette discipline exigeante. Très motivée, Luna Renou, nouvellement arrivée sur le territoire, après seulement 3 séances de technique spécifique marche et sans entraînement adapté, a brillamment terminé son 1 000 en 6’42’’ (8,95kmh). Essayez de marcher à cette vitesse sur 1km et vous comprendrez que ce n’est déjà pas si mal pour une débutante !

Déjà, « bien en place » techniquement, elle a de très fortes chances de très vite progresser, si elle garde sa motivation et  s’entraîne régulièrement. En tout cas j’ai confiance en elle et Luna sera sans doute le déclencheur, pour d’autres jeunes qui hésitaient à se lancer dans la discipline.

 

            Carole Imbert, « jeune » marcheuse du CAJG, a aussi participé de façon brillante à ce dernier 1 000 m. Elle a bouclé les 2 tours et demi en 5’47’’ (10,37kmh!). Elle aussi possède une belle technique et a devant elle une marge de progression certaine.

            Pour ma part, j’ai pu participer aux 2 dernières courses, même si je manque de préparation, il fallait « montrer » la marche athlétique! Après une très longue absence loin de la marche et donc de la compétition, due à un problème de talon récalcitrant, je commence à peine à revenir doucement. J’ai encore beaucoup de travail technique à « avaler », pour arriver à marcher sans faute.

            Pour information, cette année, j’ai pu faire découvrir la M.A à nos jeunes de l’ASPTT Athlé (école d’athlétisme, poussins, benjamins, mais aussi minimes et cadets) , sur 4 séances d’une 1/2 heure, pour chaque catégorie, en accord avec leurs entraîneurs. Cette opération sera sans doute renouvelée en 2018.

            Les marcheurs seront présents à la Corrida des plages, le jeudi 7 décembre et nous serons au moins 4. Georges Lasserre, Président de L’AS Magenta et organisateur de la Corrida, prévoit un classement et donc un podium pour les marcheurs, merci à lui de valoriser ainsi notre belle discipline."

Commenter cet article